0_guerreAssymetrique
Accueil / Dossiers / Géopolitique / Les nouvelles stratégies de la guerre asymétrique
π Géopolitique

Les nouvelles stratégies de la guerre asymétrique

3 épisodes
  • 1
    Guérilla 2.0 : la guerre asymétrique à l’âge de la tech
  • 2
    La guerre par procuration à l’âge des technologies
  • 3
    Guerre asymétrique : comment répondre aux menaces hybrides
Épisode 1/3
Richard Robert, journaliste et auteur
Le 27 octobre 2021
5 mins de lecture

En bref

  • La guerre asymétrique oppose aux États des entités non-étatiques.
  • Ces entités se sont longtemps définies par un déficit technologique face aux forces conventionnelles.
  • Mais aujourd’hui la guerre asymétrique s’appuie sur la technologie.
  • Et ses modèles stratégiques ne sont pas sans rapports avec ceux des startups.
Épisode 2/3
Richard Robert, journaliste et auteur
Le 27 octobre 2021
5 mins de lecture
Andreas Krieg
Andreas Krieg
maître de conférences au King’s College London et chercheur associé à l'Institute of Middle Eastern Studies

En bref

  • La guerre par procuration est un moyen pour les États de rester engagés dans des guerres sans fin, qui se déroulent dans une zone grise entre la guerre et la paix.
  • Elle implique d'externaliser et de déléguer les opérations armées au marché : sociétés militaires et de sécurité privées, groupes rebelles et milices, acteurs non étatiques.
  • La guerre par procuration se joue aussi avec des outils technologiques, avec les guerres de l’information.
  • Parmi les substituts, enfin, il faut compter des agents non-humains, de la robotique à l’intelligence artificielle.
Épisode 3/3
Richard Robert, journaliste et auteur
Le 27 octobre 2021
5 mins de lecture
Jérôme Clech
Jérôme Clech
ingénieur de recherche à l’ESDR3C (CNAM) et enseignant à Sciences Po Paris

En bref

  • Les menaces hybrides viennent d’États qui ajoutent à la guerre conventionnelle la manipulation de l’information, mais aussi d’entités hybrides, criminelles ou terroristes.
  • La prise en compte de ces menaces appelle d’autres moyens d’action, eux-mêmes hybrides : la « guerre avant la guerre ».
  • La « prévention augmentée » combinerait l’épée (drones armés, cyber-offensives et offensives dans le champ « cyber », entendu au sens extensif du terme) pour agir à l’extérieur et le bouclier (cyber-sécurité et sécurité par le cyber) pour protéger nos territoires.
  • L'Europe doit encore renforcer ses capacités dans ce domaine, d’autant que ces menaces obligent à renouveler nos réponses en matière d’anticipation : les défis posés sont technologiques, juridiques et éthiques.

Auteurs

Richard Robert

Richard Robert

journaliste et auteur

Éditeur du site Telos et auteur, Richard Robert enseigne à Sciences-Po. Il a dirigé la Paris Innovation Review de 2012 à 2018. Derniers ouvrages : Le Social et le Politique (dir., avec Guy Groux et Martial Foucault), CNRS éditions, 2020, La Valse européenne (avec Élie Cohen), Fayard, publié en mars 2021.